Amélioration du Transport Aérien en Afrique Centrale - ATA-AC

Porté par l'Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) et financé par la Commission Européenne, le projet d'Amélioration du Transport Aérien en Afrique Centrale (ATA-AC) s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui au Commerce et à l’Intégration Economique (PACIE). Ce dernier a pour objectif général de contribuer à améliorer l’intégration des économies des États de l’Afrique Centrale, à faciliter leur insertion dans l'économie mondiale et à favoriser la croissance économique afin de réduire la pauvreté.

 

Le transport aérien occupe une place prépondérante en Afrique centrale dans les échanges commerciaux et dans les mouvements des personnes. Chaque pays dispose d’un ou plusieurs aéroports internationaux, capables d’accueillir des avions gros porteurs.

Cependant, la promotion d’un transport aérien sûr, ordonné et efficace, est entravée par un taux élevé de non-conformité aux normes de l’Organisation de l'Aviation Civile Internationale (ICAO) dans la plupart des Etats, et des infrastructures ayant besoin d’être remis en conformité avec les normes internationales.

 

Dans ce cadre, le projet ATA-AC a pour objectif de contribuer à la prévention et à la réduction des incidents et accidents dans le domaine du transport aérien.

 

Objectifs particuliers du projet ATA-AC

Les objectifs particuliers du présent projet sont les suivants :

  • Appuyer la mise en place de l’ASSA-AC;
  • former les cadres de l’Afrique Centrale en sécurité aérienne;
  • élaborer un plan d’action de réhabilitation des principaux aéroports de l’Afrique Centrale.

 

Bénéficiaires du projet ATA-AC

La zone géographique à couvrir dans le cadre de ce projet comprend l’ensemble des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC)